The diary of Alicia Keys-cd original - 20.10.2017 20:25:00 - 1
The diary of Alicia Keys-cd original - 20.10.2017 20:25:00 - 2

The diary of Alicia Keys-cd original

22 Nov 2017 8:39
5.-
+ 1.30 Lieferung
Der Erhöhungsschritt beträgt 1.- . Bieten Sie mindestens 5.- oder geben Sie Ihr maximales Gebot ein.
Lieferung (CH)
Brief A-Post
Verfügbarkeit
Sofort lieferbar
Artikelzustand
Gebraucht
Zahlung
Verkäufer seit 08.03.2006

Categorie : R&B
Auteur : Alicia Keys
Label : Bmg
Sortie : 09/07/2004
Nombre de CD : 2 dont un CD bonus
Artistes similaires : Fantasia, Jennifer Hudson, Roberta Flack, Monica, Ashanti, Melanie Fiona, Toni Braxton, Mariah Carey, Leona Lewis, Amerie, Kelly Rowland, Ciara, Jennifer Lopez, Macy Gray, Mary J. Blige, Luther Vandross, John Legend, Christina Aguilera, Aaliyah, Marvin Gaye, Stevie Wonder, Curtis Mayfield, Erykah Badu, Donny Hathaway
Disque 1


Piste
Durée
1
Harlem's Nocturne
00:01:43
2
Karma
00:04:15
3
Heartburn
00:03:28
4
If I Was Your Woman / Walk On By
00:03:06
5
You Don't Know My Name
00:06:08
6
If I Ain't Got You
00:03:48
7
Diary
00:04:45
8
Dragon Days
00:04:36
9
Wake Up
00:04:27
10
So Simple
00:03:49
11
When You Really Love Someone
00:04:09
12
Feeling U, Feeling Me (Interlude)
00:02:07
13
Slow Down
00:04:18
14
Samsonite Man
00:04:12
15
Nobody Not Really (Interlude)
00:02:56

+ 1 cd Bonus


Biographie d'Alicia Keys
« I was thinkin' about Alicia Keys, couldn't keep from crying / When she was born in Hell's Kitchen, I was living down the line » - Bob Dylan (« Thunder on the Mountain », Modern Times).

Née le 25 janvier 1981 dans le district de Harlem à New York, Alicia J. Augello-Cook grandit dans ce quartier de Manhattan ; elle est la fille unique d'un couple mixte avec une mère irlando-italienne et un père jamaïcain qui ne tardent pas à se séparer. Son premier fait notoire est de pointer le bout du nez avec quelques copines dans un épisode intitulé Slumber Party de la fameuse série The Cosby Show alors qu'elle n'a que quatre ans. Sans tarder, sa mère l'oriente vers l'apprentissage du piano et l'étude des partitions classiques de Chopin, Beethoven et Mozart.

Alicia Keys, pianiste

La petite Alicia Keys compose sa première chanson « Butterfliz » à quatorze ans tout en poursuivant ses études à la Professional Performing Arts School dont elle sort diplômée à seize ans. Plutôt que d'intégrer une université, Alicia Keys préfère suivre une voie musicale, choisissant un nom d'artiste en rapport avec son instrument favori et enregistrant une maquette qui finit entre les mains du chanteur et producteur Jermaine Dupri, du label So So Def. Célèbre pour avoir lancé les carrières du trio R&B TLC et de Usher, le compagnon de Janet Jackson ne rate pas l'opportunité qui se présente en la personne d'Alicia Keys.

En un tournemain, la nouvelle recrue du label Columbia est emmenée en studio pour créer sa propre composition « Dah Dee Dah (Sexy Things) », destinée à la bande sonore du film Men in Black (1997). Cependant, la relation avec la maison Columbia tourne court. Alicia Keys décide alors de suivre le mentor Clive Davis chez Arista puis le tout nouveau label J Records, filiale du groupe BMG. C'est entre ces murs qu'elle compose les titres « Rock With U » (bande originale du remake de Shaft, 2000) et « Rear View Mirror » (extrait du film Dr. Doolittle, 2001), constituant de bons galops d'essai à son premier album Songs in A Minor.

Alicia Keys, chanteuse

Paru en juin 2001, ce premier album démarre en flèche dans les classements, se positionnant à la première place six semaines d'affilée, notamment grâce au succès de « Fallin' » (n°1). Songs in A Minor totalise douze millions d'unités vendues et Alicia Keys cumule les récompenses lors des remises de prix l'année suivante avec les Grammy Awards en tant que « Révélation de l'année » et interprète de la « Chanson de l'année ». L'album est alors réédité sous le nom Remixed & Unplugged in A Minor avec des remixes et des versions de concert. La presse s'empare du phénomène, la comparant aux glorieux aînés des années 1970, les Curtis Mayfield, Stevie Wonder et Donny Hathaway (dont elle reprend « Someday We'll All Be Free » lors d'une émission en hommage aux victimes des attentats du 21 septembre 2001). Certains vont jusqu'à annoncer la « nouvelle Roberta Flack ».

Alicia rafle tout aux Grammies

Conservant la tête froide, Alicia Keys fait une courte apparition sur l'album Stripped de Christina Aguilera (« Impossible ») tout en consacrant une année à la gestation et à la production de son deuxième album The Diary of Alicia Keys qui sort en décembre 2003. Cumulant un succès tant critique que public (meilleure vente annuelle), il révèle de nouvelles facettes d'une artiste complète osant le grand écart entre des arrangements classiques et des boucles hip-hop. « You Don't Know My Name » et « If I Ain't Got You » se classent plus qu'honorablement dans le Top 5 américain (ce dernier reste même plus d'une année complète dans le classement du Billboard). Sans surprise, Alicia Keys rafle quatre Grammy Awards en 2005 : « Meilleure chanteuse R&B », « Meilleur album R&B » et « Meilleure chanson R&B » pour « You Don't Know My Name » et « Meilleur performance en duo ou en groupe » pour « My Boo » (deuxième n°1) chanté avec Usher.

Le 14 juillet 2005, Alicia Keys se produit en mode acoustique de rigueur pour un numéro de la célèbre émission MTV Unplugged, faisant bien entendu l'objet d'un album mis en vente à l'automne. La chanteuse couronnée en profite pour inviter quelques connaissances : Common et Mos Def, Damian Marley, Adam Levine (Maroon 5, sur le « Wild Horses » des Rolling Stones). Le succès moindre de Unplugged, à mettre en rapport avec les ventes généralement moins importantes de cette série, lui assure cependant une entrée en première place des charts.

Nullement affectée par des nominations sans récompense aux Grammy Awards suivants, Alicia Keys se concentre avec son partenaire d'écriture Kerry « Krucial » Brothers sur son troisième disque studio, As I Am, sorti le 13 novembre 2007 en fanfare et n°1 instantané. Côté singles, « No One » fait un score identique, confirmant que son interprète - honorée par un vers de Bob Dylan au détour de Modern Times - est bien là pour durer. En 2007, Alicia Keys ouvre ses propres Oven Studios à Long Island (New York).

Alicia Keys, actrice

Artiste polyvalente, Alicia Keys tâte du cinéma : dans Smokin' Aces (Mise à prix), aux côtés de Ben Affleck et Andy Garcia, et dans The Nanny Diaries (Le Journal d'une baby-sitter en 2008) avec Scarlett Johansson. A venir, l'adaptation de la biographie de Phillipa Schuyler (1931-1967), pianiste classique métisse des années 30-40. Le rôle semble tenir à coeur à la jeune pianiste et le noir et le blanc des touches seront symboliques dans ce film intitulé Composition in Black and White.

Alicia Keys, citoyenne

L'engagement humanitaire fait également partie des préoccupations d'Alicia Keys qui soutient notamment l'association Keep A Child fournissant des médicaments destinés à la lutte contre le sida aux enfants du tiers-monde et pour laquelle elle reprend avec Bono le titre « Don't Give Up » de Peter Gabriel. Elle crée aussi sa propre association From Tha Ground Up destinée à aider les jeunes talents. Le 7 juillet 2007, Alicia Keys se produit lors du festival humanitaire Live Earth en interprétant un titre inédit, « That's The Things About Love ».

En décembre 2009 sort The Element of Freedom avec l'hymne à la Grosse Pomme « Empire State of Mind (Part II) » en duo avec Jay-Z et l'autre duo « Put It In A Love Song » avec Beyoncé. Mariée au producteur Swizz Beats depuis juillet 2010, Alicia Keys donne quelques mois plus tard un concert mémorable au Palais des Congrès à Paris (11 juin 2011) et retourne en studio peaufiner son sixième album. Sorti le 26 novembre 2012, Girl on Fire fait une nouvelle fois étalage des multiples talents de l'artiste qui en a confié la production à Dr. Dre, Swizz Beats et Jamie Smith de The xx. Infusé de ballades au piano et de touches rap et latino, Girl on Fire se classe en tête des ventes dès son apparition avec l'extrait du même nom (en duo avec Nicki Minaj) et les collaborations d'Emeli Sandé, Bruno Mars, Frank Ocean, Maxwell et Gary Clark Jr. La tournée qui suit passe par le Palais Omnisports de Bercy le 24 juin 2013.

Copyright 2013 Music Story Loïc Picaud

Compter CHF 1.80 à rajouter à votre paiement en cas de paiement à un guichet postal

CHF 1.80 mehr für Post Bezahlung             

E-banking – Yellownet - ordre bancaire/postal préférable

Merci de votre confiance.

P.S.          En cas de problème éventuel, merci de prendre contact avant de poser votre évaluation si    un problème survenait tout de même.

Et bonne journée/soirée.

Zahlungskonditionen

Überweisung Bank / Post
im Voraus
Käuferschutz

Lieferkonditionen

Brief A-Post
1.30

Garantie

Keine Garantie vorhanden.
Es wurde bisher keine Frage gestellt.
Es gibt momentan noch kein Gebot.

Angebot melden

Grund
Mitteilung an den Kundendienst

Ihre Nachricht wurde erfolgreich gesendet.