État

D'occasion

Mode de paiement

Voir description

VOLCANO HIGH Ed 2 DVD Coréen / Français

21 déc. 2019 à 09:02

Prix

7.70

Achat direct

Livraison

Lettre courrier A, CHF 1.30

Vendeur

État

D'occasion

Mode de paiement

Voir description

Description

VOLCANO HIGH Ed 2 DVD Coréen / Français

Tae-gyun Kim - Cultisme!


 

Edition Collector - 2 DVDs

en excellent état

VOLCANO HIGH 

 

FRANCAIS / CORÉEN

S-T : FRANCAIS


 



  • Acteurs : Hyuk Jang, Shin Min-a, Su-ro Kim
  • Réalisateurs : Tae-gyun Kim
  • Format : PAL
  • Audio : Français (Dolby Digital 5.1), Coréen (Dolby Digital 5.1 EX), Coréen (DTS ES)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : CTV International
  • Durée : 120 minutes
  • DVD 2 : (100')
    Journal de bord filmé de l'acteur principal
    Making of
    Interviews
    Effets spéciaux commentés
    Comparaison story-board/film
    Clip vidéo
    Bandes-annonces
    Diaporama

Kim se fait renvoyer une nouvelle fois de son lycée pour avoir utilisé ses pouvoirs paranormaux contre un professeur. Il intègre Volcano High School, le lycée de la dernière chance où l'ambiance est chaotique et où les gangs d'élèves experts en arts martiaux et super-pouvoirs s'affrontent. Devant les provocations répétées des autres élèves, Kim va rapidement perdre son contrôle...

 


  • WHASANGO
       

    Doté de pouvoirs peu ordinaires, Kim Kyung-soo s'est fait renvoyer du lycée à huit reprises. Il débarque à Volcano High School, école centenaire au milieu de nulle part, avec la ferme intention de ne plus faire de vagues. Manque de chance, le lycée est rempli de spécialistes en arts martiaux cherchant dès le début à se mesurer à lui, ce qui le mettra peu a peu au centre d'une bataille entre élèves et professeurs pour prendre le contrôle de l'école au travers d'un parchemin sacré.

    Photo : VOLCANO HIGH (WHASANGO)

    La rumeur et les quelques photos précédantVOLCANO HIGH avaient de quoi éveiller l'attention : un MATRIX coréen mâtiné de RIVAL SCHOOLS, unVERSUS friqué en quelque sorte, excitant non ? A l'arrivée le film remplit sa mission tout en se détachant assez largement de ses modèles, juste en conservant ce qui fait la caractéristique de nombreux films coréens récents : réussir un mélange de genres et d'options qui irait droit dans le mur ailleurs (voir par exemple GUNS AND TAKS, équilibre parfait entreC'EST ARRIVE PRES DE CHEZ VOUS et lesMUSCLES, il faut quand même le faire).

    Photo : VOLCANO HIGH (WHASANGO)

    Le film commence par la présentation des nombreux personnages du film, de Icy Jade la coqueluche du lycée à Dark Ox,"méchant" digne de celui de LOVE ON DELIVERY de Stephen Chow, en passant par les différents clubs de sport, c'est à une collection de brushings et de couleurs de cheveux dignes d'une pub L'Oréal à laquelle nous avons le droit ! Pour autant les élèves conservent leurs uniformes bien sobres d'étudiants coréens... A l'image du film, les personnages alternent outrance et sobriété, ce qui se retrouve largement dans le jeu des acteurs, les caractères très tranchés, les poses... la filiation au manga est évidente ! VOLCANO HIGH ne se prend ainsi pas (complètement) au sérieux, les séquences comiques (très imagées) sont aussi nombreuses que les combats !

    Photo : VOLCANO HIGH (WHASANGO)

    Ceux-ci ne sont pas seulement les scènes "fortes" du film, ils font littéralement corps avec l'intrigue du début à la fin. Omniprésents et souvent assez courts, ils impriment une tension constante tout au long du film, jusqu'au final de près d'une demi-heure, plus proche avec ses attaques télékynésiques d'unDRAGON BALL Z surexcité que d'un MATRIX... on aura attendu ça longtemps ! VOLCANO HIGH "met la dose" niveau combats, ce qui devrait lui permettre de s'exporter sans difficultés, le film a d'ailleurs déjà un distributeur français (CTV, voir ici à ce sujet) ! Le montage des scènes de combat est étonnement sobre comparé à un BLADE II ou un VERSUS : pas de sur-découpage, on peut apprécier sans problème les mouvements très amples des personnages.

    Photo : VOLCANO HIGH (WHASANGO)

    Le film n'étant pas uniquement axé sur les combats,VOLCANO HIGH va souvent là où on ne l'attend pas et fait facilement preuve d'excentricité : voir la séquence fantaisiste sur le passé du héros, le combat dans une arène entièrement blanche avec une multitude d'idéogrammes flottants dans les airs, la musique digne de DESPERADO quand Ox fait des siennes, le début de romance maladroit entre le héros et Icy Jade, les profs pires que les élèves... Quelques scènes de combats dans les bois rappellent bien VERSUS mais cela s'arrête là.VOLCANO HIGH se permet tellement de choses qu'il n'est pas toujours très clair dans le développement de son intrigue, de plus la présence de jeux de mots et références typiquement asiatiques posera sûrement problème avec nombre d'entre nous (moi par exemple !).

    Photo : VOLCANO HIGH (WHASANGO)

    Réalisé par Kim Tae-kyun qui s'en tire bien vu qu'il ne semble pas trop habitué aux films d'action (avec des titres comme FIRST KISS à son actif il n'y a pas trop de doutes possibles), avec des moyens et un savoir-faire évident, VOLCANO HIGH va surprendre tous les spectateurs ne connaissant pas les films coréens actuels : le niveau technique est très élevé (bien plus qu'un SHAOLIN SOCCER par exemple), on sent que le film a été conçu avec beaucoup de soin. La photographie (venimeuse pour peu que l'on apprécie) de VOLCANO HIGH ne ressemble à rien de ce que j'ai pu voir auparavant : saturée tout en étant souvent assez froide, elle risque de rebuter les réfractaires aux ambiances synthétiques et achève de placer le film dans un lieu et une époque difficile à déterminer. Les retouches d'images et les effets spéciaux sont omniprésents. S'ils risquent d'impressionner encore bon nombre de spectateurs, il faut quand même admettre qu'ils n'ont pas grand chose d'exceptionnel, même s'ils sont parfaitement intégrés et adaptés aux besoins du film, qui impressionne davantage par ses chorégraphies.

    Photo : VOLCANO HIGH (WHASANGO)

    Techniquement l'édition coréenne Zone 3 est (comme souvent avec les DVDs de ce pays) irréprochable. Le premier disque, est consacré uniquement au film avec sous-titres anglais, master anamorphique, pistes DTS-ES (!) et Dolby Digital. L'image est très définie, les couleurs sont belles et tout juste ai-je pu noter deux ou trois poussières et quelques arrière-plans à la compression moyenne. Au petit jeu Dolby digital contre DTS, la piste DTS, avec plus de définition, emporte le morceau. Le second disque est consacré aux bonus, comme toujours avec les DVDs coréens aucun d'entre eux n'est sous-titré en anglais, on a droit entre autre aux classiques "Music Videos" (avec la musique du Korn coréen, furieux !), comparaison film-storyboard, Making Of, etc.

    Photo : VOLCANO HIGH (WHASANGO)

    VOLCANO HIGH laissera sur le carreau ceux qui attendent une intrigue carrée et sans surprise, c'est une fois de plus un film très libre que la Corée nous offre, dépassant largement les attentes, ai-je besoin d'en ajouter davantage ?

    Luke B.


 

Partager l'offre

Categories